Avec L’ENVOL, des enfants retrouvent le sourire

Depuis 20 ans, L’ENVOL offre à des enfants gravement malades des séjours récréatifs pas comme les autres. Dirigée par Joanna Jammes et basée à Paris, cette association qui compte 12 salariés et plus de 250 bénévoles lutte contre les problèmes psychologiques et sociaux engendrés par la maladie grâce à la thérapie récréative. Confiance en soi, résilience, autonomie : L’ENVOL a fait ses preuves et compte la Fondation Air Liquide parmi ses nombreux soutiens.


Le principe de l’inclusion

Les séjours en France de L’ENVOL ressemblent à des colonies de vacances hors du commun. Et pour cause : ils sont fondés sur le principe de l’inclusion. Comme le souligne Joanna Jammes, « les enfants doivent être en capacité de faire toutes les activités sportives et artistiques proposées, sans que leur maladie ne les limite ». Un enfant en fauteuil pourra ainsi faire de l’escalade, un autre atteint de maladie hématologique chronique montera à cheval, et tous pourront se joindre au cours de danse ou de théâtre s’ils le souhaitent. Portés par l’équipe permanente et de nombreux bénévoles formés, ces enfants choisissent leur propre défi – une démarche qui contribue largement à leur épanouissement.

Au « Château », on oublie la maladie

Difficile pour des enfants qui suivent un lourd traitement médical d’oublier la dure réalité de la maladie. Mais lorsque l’infirmerie devient un « Château » dans lequel des Rois, des Reines, des Princes et des Princesses leur administrent des « potions magiques », les visages s’éclairent, quel que soit l’âge des enfants. Le plaisir est dans les détails, comme l’a bien compris la Fondation Air Liquide qui a financé les costumes, les perruques et tous types de décors médiévaux – sans compter l’ensemble des équipements médicaux et plusieurs défibrillateurs. Mis en place depuis quatre ans, le « Château » entre dans la volonté de L’ENVOL de permettre aux enfants de sortir – autant que possible – de l’univers de la maladie, de même que « le fait de côtoyer des enfants atteints d’autres maladies leur permet de se sentir moins seuls et de relativiser leur propre situation » souligne la directrice.

Inclure aussi les familles

Les multiples soutiens financiers de L’ENVOL, 40 entreprises, des particuliers, la fondation Paul Newman – fondatrice du réseau Serious Fun Children’s Network dont fait partie L’ENVOL -, ont permis à l’association d’élargir son action. Outre le financement du séjour des enfants malades, qui revient à 2000€ par enfant, L’ENVOL organise depuis un an des week-ends pour les familles et des séjours spécifiquement dédiés aux frères et sœurs des malades. L’initiative a déjà conquis ces familles éprouvées et ce sont finalement plus de 400 personnes, dont une quarantaine d’enfants malades, qui auront bénéficié de ces séjours régénérants en 2017.


Pour en savoir plus

L’association L’ENVOL


Témoignage

Les activités proposées par L’ENVOL permettent aux enfants de récolter un succès immédiat et donc de favoriser leur épanouissement et leur estime d’eux-mêmes. Ces enfants sont atteints de maladie grave et sont pris en charge tous les jours par des infirmières et un médecin 24h/24h. Que l’infirmerie devienne un lieu agréable et magique est important. Même les plus grands ont l’air d’apprécier ce contexte un peu féérique.

Isabelle LEBLOND
Coordinatrice paramédicale Ile de France,
ADEP ASSISTANCE - filiale Santé d’Air Liquide