Des légumes à l’école pour prévenir l’obésité en Nouvelle-Zélande

L’obésité des enfants constitue l’un des plus grands défis de santé publique à travers le monde. Elle est essentiellement associée à une mauvaise alimentation et au manque d’activité physique. L’enjeu est de taille puisque les enfants en surpoids risquent de rester obèses une fois adultes et sont plus susceptibles de développer des maladies à un âge  précoce. L’association Garden To Table apporte une réponse locale.

Une épidémie qui renforce les inégalités

Comme la majorité des pays développés, la Nouvelle-Zélande est confrontée de manière croissante à l’obésité infantile. Le problème touche prioritairement les enfants des banlieues, notamment les enfants Maori ou originaires des îles Pacifique, dont le niveau de vie familial et l’éducation ne permettent pas toujours l’accès à une alimentation équilibrée. « Beaucoup ne connaissent plus les légumes de base et ne savent même pas d’où vient leur alimentation » a constaté Anne Barrowclough, responsable de l’association.

Planter, récolter, cuisiner, partager

Pour éveiller chez les écoliers la conscience des dangers de l’obésité et des bénéfices d’un régime alimentaire sain, le programme Garden To Table offre aux écoles primaires la possibilité d’organiser chaque semaine des ateliers cuisine et jardinage. Les enfants apprennent par des ateliers pratiques à faire pousser et cuisiner des légumes de saison. Des 3 premières écoles d’Auckland à intégrer le programme en 2009, Garden To Table est devenu aujourd’hui un réseau national de 35 écoles, offrant plus de 200 heures hebdomadaires de leçons, impliquant près de 4 000 enfants. 5 nouveaux partenariats sont prévus avant fin 2015. La dotation de la Fondation Air Liquide permet d’initier le programme au sein des écoles considérées comme prioritaires des villes d’Auckland, de Christchurch et de Wellington : « La Fondation finance l’achat de graines et d’arbres fruitiers ainsi que des ustensiles de cuisine. Les équipes d’Air Liquide Nouvelle-Zélande apportent bénévolement leur aide sur le terrain, comme ce fut le cas récemment avec l’installation  d’un réservoir d’eau dans une école » précise la responsable.

Enseigner par des activités interactives et amusantes

Garden To Table travaille à changer la manière dont les enfants perçoivent la nourriture. Poireaux, navets, tomates, l’essentiel est que les enfants prennent plaisir à se retrousser les manches. Hors du cadre formel de l’école, ces heures stimulent leur attention, la cohésion d’équipe et la capacité d’écoute. « Nous voulons donner les moyens aux générations futures de retrouver un rapport sain à l’alimentation, conditionner les futures habitudes alimentaires, montrer aux enfants que ces légumes qu’ils aident à grandir sont bons » résume Anne Barrowclough. En faisant le lien du jardin à l’assiette, ces ateliers reconnectent les enfants à la nature, une fierté dont les responsables espèrent qu’ils se souviendront toute leur vie.

[divider]

Pour en savoir plus

Site internet de Garden To Table : www.gardentotable.org.nz< [divider]

Témoignage

Je crois profondément que le programme Garden To Table est excellent pour les enfants des écoles primaires de Nouvelle Zélande. Non seulement il apporte de merveilleuses compétences aux élèves concernés, mais surtout il s’étend au-delà des salles de classe car les enfants prennent des idées et apportent cet amour de l’alimentation fraîche au sein de leur famille, changeante ainsi à leur échelle les comportements.

Leanne Brimble
HR Coordinator
Air Liquide New Zealand Limited