Former et entreprendre pour lutter contre l’exclusion à Delhi


Fondée en 2009 aux Philippines, Life Project 4 Youth (LP4Y) est une fédération d’ONG locales dédiée à l’intégration sociale et professionnelle de jeunes âgés de 17 à 24 ans en situation de grande précarité et victimes d’exclusion. Près de 1 000 jeunes ont ainsi déjà été accompagnés par LP4Y grâce à une pédagogie unique basée sur l’entrepreneuriat et le “faire ensemble”. LP4Y étend progressivement son périmètre d’action avec l’ouverture de nouveaux centres au Vietnam, en Indonésie et en Inde.

L’entrepreneuriat : un modèle d’insertion et de développement

Dans chacun des Life Project Centers, les jeunes suivent une formation professionnalisante d’un an qui leur permet de définir leur projet de vie et de parvenir à l’autonomie. « L’objectif premier est de les sortir de l’exclusion par l’intégration professionnelle et sociale, explique Laure Delaporte, fondatrice de Life Project 4 Youth. Ils sont amenés à gérer en équipe une activité microéconomique destinée à leur faire acquérir une expérience concrète et positive du monde professionnel ». Les jeunes suivent également des formations spécialisées en anglais, informatique, culture générale et entrepreneuriat, complétées par des stages de découverte en entreprise. Ils sont au cœur de l’écosystème d’intégration que forment les équipes LP4Y, les universités et entreprises partenaires ainsi que les communautés locales.

Des jeunes femmes défavorisées au cœur du centre de Sangam Vihar

L’Inde compte 356 millions de jeunes entre 10 et 24 ans. Des millions d’entre eux connaissent une grande précarité. C’est dans ce contexte d’urgence qu’a été décidée l’instauration d’un nouveau centre à Sangam Vihar, dans la plus grande zone de logements non-autorisés de Delhi. Des études ont été menées pour déterminer les besoins et lancer une activité microéconomique viable. « Le centre, inauguré en juin 2016, compte aujourd’hui 16 jeunes femmes qui suivent les formations et travaillent à la rénovation d’objets abandonnés (chandeliers, miroirs, tables, etc.) dans une ancienne usine désormais résidence du nouveau Life Project Center LP4Y » se félicite la fondatrice.

La Fondation Air Liquide finance une partie des travaux et l’achat de matériel pour équiper le centre de Sangam Vihar. Ce projet de rénovation est d’une importance cruciale car, pour Laure Delaporte, c’est lui qui « a rendu possible le lancement d’un second programme au mois d’octobre et ainsi l’accompagnement d’un plus grand nombre de jeunes femmes des bidonvilles à Delhi ».


Pour en savoir plus

Life Project 4 Youth : www.lp4y.org


Témoignage

De mon point de vue, LP4Y réalise un excellent travail auprès des jeunes défavorisés de Sangam Vihar. C’est une réelle satisfaction pour la Fondation Air Liquide et pour moi de participer à cette noble initiative qui requiert une attention particulière.

Roshan Ekka
Air Liquide India