La Fondation Air Liquide et Air Liquide France Industrie : une alliance gagnante !

Depuis la création de la Fondation en 2008, les salariés des différentes filiales d’Air Liquide peuvent recommander ou accompagner des projets en tant que parrains et marraines. Cette année, Air Liquide France Industrie (ALFI) a décidé de particulièrement mettre à l’honneur ses salariés qui soutiennent des actions de la Fondation Air Liquide en organisant en septembre dernier un séminaire réunissant ses salariés parrains. Louis-François RICHARD, Directeur Général d’Air Liquide France Industrie, et Corinne RODRIGUEZ, salariée d’ALFI et marraine d’un projet, reviennent sur 9 ans d’engagement.

Pourquoi porter l’action de la Fondation auprès des salariés ALFI ?

Louis-François RICHARD : au sein du Cluster Europe Sud-Ouest et chez ALFI, nous sommes convaincus que nos ambitions en matière de RSE doivent s’incarner concrètement dans le quotidien de nos équipes. Les salariés parrains de projets de la Fondation sont des précurseurs dans le passage à l’action. Nous avons l’intuition qu’ils peuvent nous aider à rendre nos actions RSE plus proches de nos équipes.

En tant que salarié ALFI, qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans le parrainage ?

Corinne RODRIGUEZ : Je mène régulièrement des actions sociales et l’activité du cirque, Le nez dans les Étoiles à Bourges m’a tout de suite séduite : à la demande des structures d’accueil, les responsables ont ouvert leurs cours à des jeunes porteurs de handicaps mentaux. Jonglage, trapèze, équilibrisme… les activités circassiennes constituent un formidable levier d’épanouissement pour ces jeunes ! Au vu des résultats obtenus, cette activité s’est développée : une cinquantaine de personnes en bénéficient aujourd’hui.

Quel objectif poursuiviez-vous en organisant la journée des parrains ?

Louis-François RICHARD : nous avons souhaité rassembler, sur la base du volontariat, l’ensemble des salariés ALFI qui depuis 9 ans ont été parrains de projets soutenus par la Fondation Air Liquide. A travers cet événement, les parrains ont pu se rencontrer et échanger; nous avons également travaillé avec eux sur les moyens qui permettraient de rendre l’engagement RSE d’ALFI plus visible et plus concret dans le quotidien de nos équipes. Le choix de tenir cette journée au Plus Petit Cirque du Monde incarne la cohérence de notre action. Le Plus Petit Cirque est à la fois une initiative soutenue par la Fondation, parrainée par une salariée ALFI et qui se trouve à Bagneux, ville où est basée le siège de la filiale. C’était donc également une manière de marquer notre investissement local !

Échangez-vous avec vos collègues sur votre rôle de marraine ?

Corinne RODRIGUEZ : J’ai compris, lors du séminaire, la responsabilité qui est la mienne de partager mon engagement avec les équipes d’ALFI. Cette journée fut d’ailleurs une excellente occasion de témoigner de mon rôle de marraine, présenter le Nez dans les Étoiles et expliquer le rôle joué par la Fondation. Le chapiteau du cirque du Nez dans les Étoiles était complètement usé et trop petit face au nombre grandissant d’élèves, ce qui restreignait les activités. Grâce à l’accompagnement de la Fondation, le cirque a pu s’équiper d’un chapiteau en toile rigide neuf pour des espaces d’évolution adaptés ! C’est une expérience qui a du sens à mes yeux et qui, sans être chronophage, permet de s’ouvrir aux autres.