Le micro-crédit pour les moins favorisés en Argentine


La Fondation Air Liquide soutient Caring Loans, un programme de micro-entrepreneuriat initié en Argentine dans la ville de San Cayetano, dans la grande banlieue de Buenos Aires. L’idée de ce programme est d’accompagner les habitants les plus démunis dans la création d’entreprise, grâce à un accès au micro-crédit et à la formation.  

Relancer l’emploi par l’entrepreneuriat

Marquée par des années de crises socio-économique et monétaire, l’Argentine fait aujourd’hui face à un problème structurel de pauvreté et d’emploi. L’Asociacion Civil de Puertas Abiertas a été créée en 2004 pour y apporter une réponse de fond. Son programme Caring Loans aide à la création de micro-entreprises par un apport financier et la formation professionnelle. « La situation dans cette région est celle de l’urgence. Le micro-crédit suppose quant à lui une vision de long terme : les actions conduites sur le terrain sont vaines s’il n’y a pas de travail de fond, précise Lucila Cervino, membre de l’association. Construire un projet d’emploi permet d’envisager positivement l’avenir et de présenter une autre vision du pays aux générations futures ». 

Offrir l’indépendance économique aux plus pauvres

L’association a créé des groupes de solidarité composés d’habitants de San Cayetano. Ces groupes se réunissent régulièrement pour sélectionner et accompagner les projets, accorder les prêts et lever des fonds. L’association soutient les personnes et organisations ayant des projets nouveaux ou récemment initiés et dont le cercle d’action est la ville de Buenos Aires et ses banlieues. Plus de 150 projets ont déjà été encadrés, souvent très petits : des entreprises de cuisine, de confection vestimentaire ou d’artisanat. Peu importe le secteur,  « l’essentiel est que les bénéficiaires portent et réalisent leur projet eux-mêmes, sans être dépendants des pouvoirs publics. La plupart du temps ce sont des personnes complétement hors du système, qui ne bénéficient pas même du salaire minimum et d’aucun accès au crédit bancaire. Leur offrir un micro-financement c’est permettre une alternative aux violences et pressions exercées par les prêteurs officieux et les usuriers» rappelle la responsable. 

Une vision commune du développement économique

L’association Civil de Puertas Abiertas vit des cotisations des membres, de l’organisation d’évènements de levée de fonds et de dons publics et privés. La dotation de la Fondation Air Liquide permet de financer une partie de l’accompagnement des projets suivis par l’association. « Notre soutien est vraiment humain. C’est un travail en profondeur que nous exerçons ici. Je pense que c’est pour cela que le projet a été retenu par la Fondation, car il a vocation à être pérenne » conclut Lucila Cervino.

La région de Buenos Aires a subi d’importantes inondations au mois d’août, causant de lourds dégâts matériels dans les environs. La plupart des maisons ont été inondées jusqu’à un mètre de hauteur. Nous avons dû arrêter l’activité quotidienne de notre association pour aider autant que possible les sinistrés, apporter de l’eau potable et nettoyer ce qui pouvait être récupéré. Nous sommes reconnaissants aux nombreuses personnes qui sont venues apporter leur soutien. Etant donné l’ampleur des pertes de beaucoup d’entrepreneurs que nous avons accompagnés, nous avons décidé d’annuler le remboursement des micro-crédits pour permettre de donner un nouveau  départ aux projets.

Lucila Cervino, membre de l’Association

[divider]

Pour en savoir plus

Site internet de DPA : www.dpa.org.ar

[divider]

Témoignage

L’association Civil de Puertas Abiertas fait du très bon travail car ils aident des personnes à démarrer une activité professionnelle. Au-delà des micro-crédits alloués, ils échangent sur les problématiques familiales, sociales, mais aussi sur la façon d’améliorer leur activité et d’en faire la promotion. C’est vraiment un accompagnement complet.

Rosmary Godoy
Directrice Communication et Relations Institutionnelles
Air Liquide Argentine