Rénovation de l’orphelinat de Bac Giang au Vietnam


Enfance Partenariat Vietnam a été fondée en 2007 pour améliorer les conditions de vie des enfants placés dans des orphelinats et des familles les plus pauvres du Vietnam. Cela se concrétise par la réalisation d’actions éducatives, sociales et culturelles, le financement de structures scolaires et d’orphelinats ou la prise en charge de traitements médicaux. La marraine du projet, Hue Phung, employée d’Air Liquide Vietnam, nous parle du soutien de l’orphelinat de Bac Giang et de la situation des enfants malades ou en situation de handicap.

Quelle est aujourd’hui la place des enfants malades ou handicapés dans votre pays ?

Le Vietnam affiche l’un des taux de handicap infantile les plus élevés au monde, héritage de l’épandage intensif de produits toxiques durant la guerre. La prise en charge de ces enfants malades et handicapés est un vrai enjeu de santé publique. S’occuper d’eux est très lourd pour les familles pauvres, d’autant que le Sida et le handicap sont très mal perçus au Vietnam et que les personnes atteintes sont généralement victimes d’exclusion sociale. La situation de la province de Bac Giang, dans les montagnes du nord-est du Vietnam, est particulièrement critique en raison de la pauvreté générale ; de nombreux enfants sont ainsi abandonnés par manque de moyens.

En quoi consiste le projet de l’orphelinat de Bac Giang ?

Enfance Partenariat Vietnam intervient depuis 2011 dans cet orphelinat qui héberge 45 enfants, dont certains sont séropositifs et d’autres sourds et muets. L’association y mène un programme global d’amélioration de l’éducation donnée aux enfants, de création d’ateliers de formation professionnelle mais aussi de rénovation des bâtiments. En effet, cet orphelinat a été ouvert il y a plusieurs dizaines d’années et ses infrastructures sont maintenant vétustes. Dans ce cadre, la Fondation Air Liquide participe à la rénovation de la cuisine et du réfectoire ; des travaux indispensables car les aliments sont actuellement cuits sur des réchauds à charbon, dont les émissions sont néfastes pour la santé et l’environnement. Un poulailler est également construit afin que les enfants puissent manger de la volaille et des œufs et ainsi améliorer leur alimentation et leur santé. Le soutien de la Fondation pour des investissements précis a du sens et permet de suivre concrètement l’avancée du projet. Je me suis moi-même rendue sur place et j’ai pu constater que la rénovation des locaux et l’entretien du poulailler constituent un levier pédagogique : les accompagnateurs expliquent aux enfants l’objectif des travaux et leur apprennent à entretenir le poulailler et à prendre soin des animaux. Cela les responsabilise.

Pourquoi avez-vous choisi de parrainer le projet de rénovation de cet orphelinat ?

Accompagner la réalisation de ce projet soutenu par la Fondation Air Liquide est une manière pour moi d’aider ces enfants. J’y tiens d’autant plus que je suis originaire de la ville de Bac Giang et que j’ai conscience de l’importance des besoins en termes d’accueil et de soins pour les orphelins malades. Ces travaux vont leur permettre de suivre une scolarité au sein de l’orphelinat avec un enseignant dédié. C’est un ensemble, améliorer la qualité de vie générale de cet orphelinat est ainsi un projet de long terme pour les enfants et les personnes qui s’en occupent.

[divider]

Pour en savoir plus

[custom_list style= »list-2″]

[/custom_list]

[divider]